Les Résidences Services Seniors, un marché au potentiel sans précédent :

Avec l’allongement de l’espérance de vie, il existe désormais 3 grandes catégories de seniors :

  • Le troisième âge qui représente 60% de la population « senior » actuelle n’est pas pour l’heure notre cible locataire, mais le deviendra dans quelques années. Ce sont des gens qui n’ont que peu ou aucun besoin des services d’une résidence séniors.
  • Le cinquième âge, environ 10% de la population « senior » actuelle est composé d’individus en perte d’autonomie et malheureusement destinés à terme aux institutions spécialisées que l’on nomme EHPAD (7500 établissements en France).
  • LE QUATRIÈME AGE, près de 30% des « seniors », de par son autonomie et son besoin relatif de services est LA cible locative des résidences services séniors VIVALYS.

Un concept reconnu par l’état

Accompagnement, présence quotidienne, nombreuses activités stimulantes et adaptées permettant de retarder voire d’éviter la perte d’autonomie, voilà les ingrédients qui ont valu aux Résidences Services Séniors la reconnaissance des pouvoirs publics comme moyen de mieux vieillir…et de limiter le coût de la « dépendance ».


Une population grandissante et un besoin réel

La population « séniors » va être amenée à évoluer durant les 20 prochaines années et les seniors du 3ème âge vont logiquement glisser vers le 4ème âge, ce qui nous offre une excellente visibilité quant aux perspectives d’exploitation.

A titre d’exemple, en 2030, le  4ème âge représentera 8 millions de seniors. Si raisonnablement seuls 20% d’entre eux viennent à avoir besoin d’une solution d’habitat adaptée (soit 1 600 000 personnes), il faudrait créer plus de 10 600 établissements…Nous savons que nous serons très loin du compte.

Notre objectif d’ici 2030 est de contribuer à l’effort de logement adaptés aux seniors qui souhaitent profiter pleinement de leur retraite sans sombrer dans l’isolement.